Home

Je dédicace cet article aux parents d’élèves/étudiants et aux élèves/étudiants eux-mêmes :

1. Quel est le profil idéal de l’étudiant de prépa ?

  • la régularité dans le travail : un individu ayant de bons résultats de façon régulière a plus de chance d’être pris et de réussir. J’ajoute même « organisation » , même si la prépa vous apprendra quoi qu’il arrive à vous organiser.
  • la curiosité : la prépa est un parcours pluridisciplinaire, comme le lycée, à la différence près qu’il n’y a pas de coefficients. Toutes les matières sont d’égale importance. Les profils « bi-polaires » (excellent résultats dans une matière, catastrophiques dans une autre) sont à éviter.
  • la passion : eh oui, les études ne sont pas juste un « moyen » de parvenir à un futur source de plaisirs, mais il faut que ce soit un plaisir pour vous d’étudier. Pourquoi ? Soyons honnête ; étant donné la charge de travail demandée en prépa, il vaut mieux être passionné par ce que vous apprenez pour ne pas saturer. De plus il est prouvé qu’on apprend plus facilement lorsqu’on a le sentiment de « s’amuser » que lorsqu’on a celui de « travailler ».
  • l’équilibre : j’entends par là l’équilibre de vie. Être en harmonie avec soi-même et les autres est important pour vivre à fond ses années de prépa. Les problèmes familiaux/financiers/amoureux sont – je ne vous apprends rien – des obstacles majeures pour votre concentration. Le soutien de vos proches vous sera sans doute nécessaire dans des moments de découragement ou de perte de confiance en vous. Ne laissez rien ni personne vous démonter ! J’ajoute à ceci qu’un bon équilibre alimentaire est indispensable. Les journées d’un élève de prépa sont longues, privilégiés donc les repas sains et équilibrés à la traditionnelle malbouffe estudiantine.

2. Comment faire face à une perte de motivation en cours d’année ?

  • se fixer des objectifs proches et raisonnables (ex : rendre 5 pages au devoir de philosophie au lieu de 4)
  • se fixer des objectifs lointains (ex : je veux devenir un grand journaliste)
  • débuter/reprendre une activité sportive qui vous aidera à vous vider le corps et l’esprit
  • vous autorisez de VRAIES pauses et de VRAIES sorties
  • changer/varier vos habitudes alimentaires (pensez aux vitamines en hiver !)
  • partager ce qu’on ressent avec des amis, sa famille, ses profs pour déterminer la cause exacte de nos frustrations et y remédier
  • ne pas oublier que si vous avez été pris en prépa c’est que (malgré les remarques parfois à la limite de la cruauté) vous avez été choisi(e), et que vous avez donc les capacités de réussir votre année
  • se lancer dans des activités à la fois stimulantes et relaxantes (bricolage, cuisine, blogs…)
  • éviter l’auto-dépréciation
  • Travailler/réviser en groupe (de 2 à 4 personnes max) sous forme de quizz
  • RESPIRER : on a tous le droit d’avoir un (gros) coup de mou

3. Abandonner, rater son année, se réorienter : PAS DE PANIQUE

  • les inscriptions parallèles : vous permettent de vous inscrire à la fois en prépa et à la fac. C’est un « filet de sécurité » (au cas où vous abandonneriez la prépa en cours d’année) qui vous permettra de poursuivre votre année à la fac sans tout reprendre à zéro ni rester à ne rien faire pendant des mois en attendant la prochaine rentrée. [N.B. : même si vous ne vous êtes pas inscrit en parallèle la fac vous acceptera, enfin dans 99% des cas.]
  • les équivalences ou ECTS : si vous arrivez au bout de votre première année de prépa mais que vous n’en pouvez plus vous pouvez demander à ce qu’on vous accorde des ECTS. [N.B. : 30 ECTS = 1 Semestre, 60 ECTS = 1 année universitaire] Vous pourrez ainsi vous réorienter sans problème dans la fac de votre choix à condition d’être cohérent : on ne demande pas des ECTS en médecine quand on n’a étudié que les Lettres pendant un an. Attention ! La prépa ne vous accordera ces ECTS qu’en fonction de vos résultats qui doivent rester corrects ! De plus, même si la prépa vous donne vos équivalences la faculté conserve le droit de ne pas les valider si votre dossier leur semble trop fragile ! Veillez donc à rester assidu en cours. Que se passe t-il si, à la fin de ma première année de prépa, on ne m’accorde que 30 ECTS ? Si votre prépa estime que votre niveau ne justifie pas d’obtenir tout vos crédits, pas de panique. Vous pourrez tout de même entrer directement en 2ème année universitaire, mais celle-ci sera appeler « conditionnelle » et vous aurez à rattraper certains cours/examens de première année de Licence.
  • Redoubler : comme vous le savez, il est impossible de redoubler une première année de prépa. Cependant sachez qu’il n’y a rien de honteux à refaire une première année universitaire : à la fac, il est très fréquent de rencontrer dans votre classe des personnes ayant redoubler plusieurs classes, ou ayant un parcours complexe.

Enfin, l’hypokhâgne (Lettres Sup/CPGE/Prépa – appelez ça comme vous voulez) n’est pas une promenade de santé. Pour autant son caractère pluridisciplinaire la rend très attractive si vous avez du mal à savoir dans quel domaine vous souhaitez vous spécialiser. C’est un parcours à la fois stimulant intellectuellement et éprouvant moralement. Gardez à l’esprit que le profil recherché par les prépas n’est pas seulement intellectuel mais aussi psychologique : des individus capables de sang froid et très déterminés.

Pou conclure sur une note moins solennelle : vous rencontrerez des personnes extraordinaires en prépa, qu’il s’agisse de profs-puis-de-science ou d’élèves car sachez le un camarade de galère est un Khâmarade à vie. Surtout ne vous laissez pas abattre, profitez au mieux, et ne regrettez rien si « l’aventure » s’arrête prématurément.

N.B. : toutes les prépas ne se valent pas, il en est des plus difficiles/sélectives que d’autres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s